Accueil du site > Actualités > La Banque Postale
La Banque Postale va reprendre le flambeau des prêts sociaux immobiliers

La Banque Postale va reprendre le flambeau des prêts sociaux immobiliers

Le samedi 13 octobre 2012

La Banque Postale va reprendre le flambeau des prêts sociaux immobiliers|textebrut Quelle banque choisir ?

La Banque Postale va reprendre le flambeau des activités de prêts immobiliers du Crédit Immobilier de France auprès des plus modestes (prêts PSLA, PAS). La Banque Postale devrait en profiter pour recruter parmi les ex-salariés de la banque mise en défaut depuis août dernier.

Proposer des [a[crédits immobiliers]a] aux emprunteurs les plus modestes est un métier à part entière. Jusqu’alors le [a[Crédit Immobilier]a] de France (CIF) en faisait sa mission. Mais avec les nouvelles règles bancaires, le CIF, focalisé uniquement sur les crédits, n’a pas pu atteindre les critères de solvabilité demandés. Sa mission s’est donc stoppée depuis août dernier. Les banques ne se battent pas pour reprendre cette activité bien spécifique. La Banque Postale, dont l’Etat est le premier actionnaire, va néanmoins reprendre le flambeau.

La Banque Postale va donc développer son offre de prêt social à l’habitat, principalement via l’ouverture de sa gamme au prêt social location accession (PSLA) et le prêt à l’accession sociale (PAS), et envisage de recruter des salariés du Crédit [a[immobilier]a] de France (CIF) dans ce cadre.

La Banque Postale va développer le prêt social à l’habitatLa Banque Postale va développer le prêt social à l’habitat

Le PSLA est un prêt conventionné qui permet à un ménage sans apport personnel de devenir, en deux temps, propriétaire du logement qu’il occupe initialement en tant que locataire.

Quant au PAS, c’est un prêt accordé à un taux bonifié sous conditions de ressources.

Déjà distributeur du Prêt à taux zéro renforcé ([a[PTZ]a]+), réservés aux primo-accédants dans le neuf sous conditions de ressources, la BanquePostale est déjà présente dans le prêt immobilier aux clientèles modestes, mais entend changer de braquet.

"Au-delà de cette offre, la Banque Postale et les acteurs du monde HLM travaillent à des innovations portant sur des produits d’acquisition pour les clientèles plus modestes", indique l’établissement dans un communiqué publié vendredi.

Des signes positifs pour les ex-salariés du Crédit Immobilier de FranceDes signes positifs pour les ex-salariés du Crédit Immobilier de France

Dans le cadre des recrutements externes destinés "à accompagner le développement de ses activités", la "Banque Postale donnera une priorité aux collaborateurs du Crédit immobilier de France, sur des profils et des compétences correspondant à ses besoins".